La Samaritaine Contemporaine

Une renaissance attendue 

Après une rénovation hors norme par son ampleur et sa complexité, la Samaritaine se dévoile sous la forme d’un quartier d’aujourd’hui ouvert aux multiples facettes de la vie parisienne. 

La Samaritaine redevient une adresse vivante de partage, de découverte et d’expérience pour les parisiens et les visiteurs étrangers, qu’on y vienne pour séjourner dans le plus bel hôtel urbain du monde, pour respirer Paris dans l’ambiance patrimoniale du Grand magasin, pour habiter ou travailler dans son décor exceptionnel.

Inspirante, vibrante, authentique, la Samaritaine incarne les valeurs du savoir-faire et de l’art de vivre à la française. La vision dépasse l’ambition commerciale. Elle porte la volonté d’ancrer un quartier contemporain dans Paris et d’en valoriser l’âme, celle d’un lieu fréquenté par tous. 

Dépositaire sur le long terme d’un héritage architectural remarquable, d’un ensemble commercial d’exception, de la valeur d’usage du site et de sa qualité urbaine, le Groupe a consacré 750 M d’Euros à sa rénovation.

Elle a sollicité les meilleurs talents et un partenariat actif avec la Ville de Paris pour concevoir un futur durable au site, pérenniser les 2400 emplois créés et dynamiser l’attractivité du centre de la capitale. 

La Samaritaine se réinvente en un lieu ouvert sur la ville où chaque visiteur aura le luxe de découvrir un patrimoine rare à Paris.

Les architectes

Le cabinet d’architectes japonais Sanaa et ses deux associés, Kazuyo Sejimaet Ryue Nishizawaont été choisis (Prix Pritzker 2010) pour mener a bien le projet architectural de la Samaritaine. Ils ont notamment réalisé le magasin Dior à Tokyo et le musée du Louvre à Lens.

A leurs côtés, sont intervenus Jean-François Lagneau, architecte en chef des monuments historiques chargé de suivre l’ensemble de la restauration des éléments patrimoniaux, SRA architecte d’exécution, François Brugel, architecte pour les logements et la crèche.

La restructuration de l’immeuble Sauvage abritant la Maison Cheval Blanc a été confiée à l’agence OAL sous la direction d’Edouard François et la décoration de l’hôtel à Peter Marino, designer Américain.

Un projet de réhabilitation sous haute vigilance

 

Inscrit en totalité au titre des Monuments historiques, l’ilot Seine (ancien magasin 2) comprend les bâtiments édifiés par les architectes Frantz Jourdain et par Henri Sauvage, exemples emblématiques de l’architecture Art Nouveau et de l’architecture Art Déco à Paris. La rénovation d’un patrimoine de cette qualité nécessitait la mobilisation de compétences permettant d’opérer les bons choix et d’assurer un suivi rigoureux de la qualité des restaurations.

 

Les diagnostics et les études d’intérêt patrimonial, qui ont permis de définir le protocole de restauration ont été supervisés par Jean-François Lagneau, architecte en chef des monuments historiques.

 

 

Tout au long du projet, des bureaux d’études techniques spécialisés et des laboratoires comme le C2RMF (Centre de recherche et de restauration des musées de France) ont été impliqués .

 

L’instruction du dossier, ainsi que le contrôle d’exécution des travaux, ont été assurés conjointement par l’Architecte des Bâtiments de France et par le Conservateur des monuments historiques, qui ont veillé à la qualité générale du projet et au contrôle scientifique et technique des restaurations effectuées.

 

 

Visitez virtuellement La Samaritaine via 3 vues panoramiques à 360°</

ou

Consultez le plan interactif du complexe

Vous pouvez également télécharger l’application mobile 

depuis l’App Store ou le Play Store

 

PERSPECTIVE DU NOUVEAU BÂTIMENT DE L'AGENCE SANAA RUE DE RIVOLI ©REMY KERBIQUET
Survol de la Samaritaine par drone ©Devisubox